Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Paroisse Saints Pierre et Paul en Genevois Eglise Catholique du canton de Saint Julien en GenevoisParoisse Saints Pierre et Paul en Genevois
Menu

Romain a été baptisé pendant la Veillée Pascale

« C’est un bouleversement intérieur qui m'a transformé et c’est dans l’espérance d’une vie heureuse que je poursuis mon chemin à mon rythme vers la confirmation. »

C’est lorsque nous traversons un désert que nous prenons souvent conscience de quoi nous avons vraiment faim ou soif. Le désert est à la fois le lieu de l’épreuve, du combat contre le doute, mais aussi le lieu privilégié de l’expérience de la présence de Dieu. 


Depuis avril, date de mon baptême, une traversée du désert m’était nécessaire, pour découvrir ma nouvelle condition de chrétien, ma nouvelle vie faite d’amour et de confiance.


Pendant mon cheminement vers le baptême : 
Trois années de tâtonnements, de questionnements et Dieu qui demeurait toujours un inconnu quelque mois avant le sacrement du baptême.

Pourtant lors des célébrations des scrutins (quelques semaines avant Pâques) j’ai eu l’impression que lui me connaissait déjà et m’aidait depuis peu à prendre conscience de mes forces comme de mes faiblesses. Il ma donné l’amour nécessaire pour me laisser guider par lui dans la confiance d’une vie nouvelle, riche d’espoir et de projets. 

Durant les célébrations des scrutins et du baptême : 
Durant les scrutins, devant l’autel et sous la croix, tout s’est mis en ordre dans ma tête et dans mon cœur. Je pouvais aller avec certitude vers une rencontre (Dieu) qui baliserait ma nouvelle vie de repères forts. 

Dieu, pendant les célébrations, ma accueilli et donné cette nouvelle naissance dont j’avais entendu parler par mes accompagnateurs. Jésus a dit que si vous voulez cette eau vive dans votre cœur et dans votre vie et qu’elle vous change, alors vous devez naître de nouveau. 


Le cheminement continue :
Pendant les scrutins et la Veillée Pascale c’est un bouleversement intérieur qui ma transformé est c’est dans l’espérance d’une vie heureuse, accompagné par une foi devenu profonde que je poursuis mon chemin à mon rythme vers la confirmation. 

Romain, Pâques 2010