Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Paroisse Saints Pierre et Paul en Genevois Eglise Catholique du canton de Saint Julien en GenevoisParoisse Saints Pierre et Paul en Genevois
Menu

Vide est le tombeau

Homélie du dimanche de Pâques 2014

En ce jour les chrétiens affirment ce qui peut bien ressembler à une folie aux yeux du monde « Celui qui a été pendu au bois de la croix, Dieu l'a ressuscité d'entre les morts ». ( Act 10)

Jésus lui même a été confronté à l'incrédulité de ses contemporains lorsqu'il annonce la résurrection à venir. On lui dit :
« On voit bien que tu es un possédé. Abraham est mort, les prophètes sont morts aussi et toi tu dis, si quelqu'un reste fidèle à ma Parole, jamais il ne connaîtra la mort. Qui donc prétends-tu donc être ? » ( Jn 8).

On ne peut rien comprendre à la résurrection sans se situer dans l'alliance, une alliance qui court tout au long des écritures. Dès le livre de la Genèse Dieu dit à Abraham: « Je fais alliance avec toi, j'instituerai mon alliance entre toi et moi, de génération en génération : ce sera une alliance perpétuelle... » (Gn 17, 3- 9). Une alliance que la mort ne peut pas briser… éternelle !



La mort lorsqu'elle intervient dans l'ordre des choses, en mettant fin à un organisme usé et souffrant, peut être une bonne nouvelle ; ne dit-on pas:  « c'est une délivrance ? ». Et Jésus devant la mort de son ami Lazare dira: « cette maladie ne conduit pas à la mort, elle est pour la gloire de Dieu»


En cette fête Pascale, on pourrait s'aider à entrer un peu plus dans ce mystère d'alliance pour toujours, qui n'est arrêté par rien, même pas la mort. Comment ?

Déjà en vivant l'alliance au quotidien, en la cultivant par la prière, la fréquentation de la Parole ; bref ! Que Jésus soit chaque jour un Vivant pour moi. Les grandes célébrations communautaires où nous pouvons nous appuyer sur la foi et les prières des frères est un puissant moyen de rencontre avec le Ressuscité qui se donne à son épouse : l’Église. Dans la même veine, c'est aussi par les frères et les sœurs que Jésus se donne à rencontrer et en particulier les petits et les fragiles. Il nous suffit pour cela de relire le chapitre 25 de Mathieu, de voir l'action de notre Pape François et surtout de l'expérimenter nous même. Combien cette rencontre est source de joie et nous savons que la joie et l'Évangile marchent main dans la main.

Que cette joie soit au rendez vous pour chacun de nous aujourd'hui.
Père Louis.

Pâques 2014 Jean 20, 1 – 9