Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Paroisse Saints Pierre et Paul en Genevois Eglise Catholique du canton de Saint Julien en GenevoisParoisse Saints Pierre et Paul en Genevois
Menu

Canonisation de Louis et Zélie Martin

Louis et Zélie Martin seront canonisés, dimanche 18 octobre, en plein synode de la famille. C’est la première fois, dans l’histoire de l’Église, qu’est reconnue la sainteté d’époux et de parents. Qu’est-ce que ce couple du XIXe siècle peut dire aux familles d’aujourd’hui ?

ÉPOUX, PARENTS ET SAINTS

Qu’est-ce que ce couple du XIXe siècle peut dire aux familles d’aujourd’hui ?  (1)

Nous connaissons leur vie surtout grâce à leur correspondance. Zélie écrivait beaucoup à sa famille (deux cent dix-huit lettres retrouvées !). Louis n’a laissé que seize lettres. Nous les connaissons aussi à travers les écrits de leur fille, sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus, qui leur a rendu cet hommage : « Le Bon Dieu m’a donné un père et une mère plus dignes du Ciel que de la terre ».

Pourtant, c’est une vie ordinaire qu’ont vécue Zélie et Louis Martin. Mariage tardif, soucis économiques, inquiétudes pour l’éducation et l’avenir des enfants, épreuves de la maladie et du deuil. Une vie bien remplie, de parents, de travailleurs, d’adultes engagés, dans la société et dans leur paroisse. Mais une vie guidée par l’amour et le désir de faire la volonté de Dieu. 

Le Bon Dieu m’a donné un père et une mère
plus dignes du Ciel
que de la terre.

Voici ce qu’en dit le recteur du sanctuaire de Lisieux (2) : « L’amour de Dieu a irrigué l’amour qu’ils ont vécu l’un pour l’autre comme époux, l’amour qu’ils ont eu pour chacun de leurs enfants, et puis l’amour, la charité dont ils ont fait preuve auprès des uns et des autres dans leur vie sociale. Ils n’ont pas eu une vie sociale mondaine, loin de là, mais d’abord une vie sociale engagée auprès des plus pauvres et de ceux qui avaient besoin d’entraide. » Ils ont témoigné que « l’amour est la vocation fondamentale et innée de tout être humain » (3) et que le couple et la famille peuvent être un lieu privilégié pour répondre à cette vocation. 

En ce début de XXIe siècle où les familles sont fragilisées, le témoignage de Louis et Zélie apporte lumière et réconfort. « Ils nous révèlent que la vie de famille est un chemin d’humanité et de sainteté. C’est le lieu où l’on apprend à devenir fils et fille du Père, à la suite de Jésus de Nazareth, et frère et sœur en humanité… » (4) Les époux Martin nous montrent « qu’à travers les vicissitudes et les joies de notre existence, nous pouvons réellement mener une vie belle selon le cœur de Dieu et selon l’amour que nous voulons vivre dans chacune de nos familles. » (2)

La reconnaissance, par l’Église, du caractère exemplaire de leur vie adresse un message clair aux familles d’aujourd’hui. Non, la sainteté n’est pas l’apanage des religieux ou des personnes hors du commun, mais un appel adressé à chacun de nous comme l’a signifié le Concile Vatican II. Oui, chaque famille est invitée à redécouvrir ce qui est sa vocation propre : la vocation à l’amour.

Article paru dans Église d'Annecy, octobre 2015

Pour en savoir plus sur le couple et la famille de Louis et Zélie Martin, suivez ce lien