Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Paroisse Saints Pierre et Paul en Genevois Eglise Catholique du canton de Saint Julien en GenevoisParoisse Saints Pierre et Paul en Genevois
Menu

JMJ de Cracovie : un déclic pour les jeunes

JMJ Cracovie 2016

Les jeunes de la paroisse partagent des photos, des témoignages, des vidéos...

Du 19 au 31 juillet 2016, sous la houlette du diocèse, les jeunes de Saint-Julien ont vécu une experience extraordinaire en Pologne. La première semaine consacrée aux visites et la deuxième pour se plonger véritablement dans ce rassemblement de tous les jeunes catholiques du monde entier. Photos joyeuses et témoignages émus.

Une expérience inoubliable pour Raphaëlle

C'est une expérience inoubliable que nous avons vécue durant ces deux semaines des JMJ à Cracovie.
Nous avons parcouru le même chemin, partagé les mêmes émotions, franchissant les barrières des langues et les différences qui pouvaient séparer nos pays jusqu'alors. Des quatre coins du monde, nous nous sommes tous retrouvés au même endroit et pour le même but, celui de la religion.
J'ai pu découvrir à quel point l'Église était ouverte aux différentes coutumes, aux différentes nationalités... nous avons vécu un réel partage entre nous tous avec respect et découverte, toujours dans la bonne humeur!
Durant ces deux semaines, j'ai aussi pu recevoir le sacrement du pardon, qui a été un véritable changement au niveau de ma perception de la religion et qui m'a permis de découvrir une nouvelle direction sur mon chemin de la foi.
Les homélies de notre pape nous ont fait vibré, nous incitant à livrer un message de paix et d'amour dans le monde entier. Lui qui s'adresse à nous, aux jeunes ; il veut que nous soyons chaussés pour parcourir le monde !
Alors levons-nous tous ensemble et œuvrons au mieux la miséricorde afin de laisser une empreinte dans notre histoire.


VIVE LES JMJ! VIVE LE PAPE!

Redonnez-nous les JMJ !        Mathilde

Redonnez-moi ces longues heures de car, passées à tenter de sommeiller assise, entre chaleur et bruit,
Redonnez-moi de la macédoine de légumes au petit déjeuner, des crêpes sucrées en tant que dîner, des cornichons crus dans une assiette, du fromage au saucisson, du pâté à la tomate...
Redonnez-moi ces repas dans le noir, avec pour table un trottoir et pour nappe un mouchoir,
Redonnez-moi ces bassines sales, le lave-vaisselle à deux balles.
Redonnez-moi cette douche glacée, où à peine réveillés, nous tentions de nous laver,
Redonnez-moi ces chants à tout-va, ces "sbob-sbob !" et "uwaga où ?" à toute heure et en tout lieu,
Redonnez-moi cette invasion de dortoirs, cette course en sac à minuit, ces "Bonne nuit !" de n'importe qui, 
Redonnez-moi ces kilomètres de marche, sous un soleil frappant, ces repas au pied du car, l'orage éclatant,
Redonnez-moi tout cela, nous voulons le revivre !
Nous voulons revivre ces moments de danse, de chants, d'applaudissement, ces selfies à tout-va avec le premier drapeau qui passe, ces sourires à n'en plus finir, ces amitiés nouvellement liées, ces contacts échangés,
Nous voulons à nouveau ces larmes de joie, ces prières déchirantes, ces adorations renouvelantes, ces discussions enrichissantes,
Nous souhaitons retrouver ces sourires polonais, togolais, canadiens ou colombians, danser dans la poussière et chanter "Blogoslawieni milosierni, albowiem oni milosierdzia dostapia !", ou encore "Esta es, la joventud del Papa !", et puis "Jesus Christ you are my life !"
Et puis père Philippe Jacques yaya, nous voulons te revoir yaya ! Recroiser ton chemin, te connaître au quotidien ; merci pour ce nouvel ami !

VIVE LE PAPE. VIVE SES DISCOURS !

Revenir transformée pour Lucie

Je suis partie pour les JMJ grâce à mes amis qui m'ont un peu poussés à venir avec eux. J'étais persuadée que ce serait une belle expérience mais je ne m'attendais pas à revenir si transformée par toutes ces belles choses.
Les JMJ me font penser à une bulle de bonheur ou toutes les nationalités sont présentent et partagent leurs cultures sans les imposer pour autant. J'ai vu un nombre impressionnant de sourires se dessiner sur le visage de chacun d'entre nous, des câlins, des bonjours dans une langue différente à chaque fois, des tchek à en avoir mal au mains, des regards forts qui nous font penser que si on est tous alliés, on peut, et on doit déplacer des montagnes. On oublie vite la fatigue et les habitudes différentes de la maison tellement l'atmosphère est magique.
La dernière nuit, à la belle étoile, était précédée d'une veillés où nous avons tous allumés une bougie. C'était splendide ! Je crois que si je dois garder une seule image de toute cette aventure, ce serait toutes ces bougies levées vers le ciel pour papa Francesco : la conclusion de cette expérience humaine qui redonne confiance en la vie, l'humanité.

"Merci" pour Thomas

Ces deuxièmes JMJ, après celles de Madrid, étaient exceptionnelles. En tant qu'animateur, j'ètais avec un ami, responsable de treize mineurs. On peut facilement imaginer que l'animateur est celui qui donne plus qu'il ne reçoit, mais j'ai le sentiment d'avoir vécu l'inverse. Parce que comme tout le monde, j'ai reçu les mots et exhortations du pape à ne plus être un jeune vissé sur mon canapé, mes consoles et mon confort, mais un explorateur qui n'a pas peur de changer le monde, et de porter la bonne nouvelle partout où il va. Parce que, comme tout le monde j'ai vécu l'accueil incroyable des Polonais qui restaient éveillés et dévoués toute la nuit pour nous et qui se sont mobilisés par dizaines de milliers à travers tout le pays pour nous accueillir et faire de ces JMJ quelque chose de génial. Parce que, comme tout le monde, j'ai beaucoup rencontré, partagé et prié en compagnie de jeunes issus de plus de cent cinquante pays différents, mais surtout parce que l'échange avec les mineurs dont j'avais la responsabilité, leurs questions, leur joie de vivre et leurs regards différents sur la foi et sur le monde m'ont offert des discussions passionnates et un bel enrichissement personnel. Au final, si je devais résumer ces JMJ en un mot, ce serait Merci. Merci au pape François pour ces messages. Merci aux Polonais pour leur accueil incomparable. Merci aux jeunes d'Annecy et particulièrement aux mineurs. Mercy - miséricorde en anglais - que je dois encore plus offrir autour de moi.

Un concert rassembleur pour Sébastien

Le moment qui m'a le plus frappé, ce n'est pas lors de la deuxième semaine à Cracovie mais c'est la première, lors du concert de "Singing Europe" au stade de Wroclaw. Lorsque je suis rentré dans le stade, j'ai vu toutes ces personnes avec leurs bannières respectives, tous ces pélerins qui chantaient leurs chants typiques au milieu, sur le terrrain, et tout autour les personnes assises, comme si il y avait 20 000 supporters dans le stade supportant toutes la même équipe, sans les conflits ou injures que nous sommes malheureusement accoutumés à voir lors d'évènements sportifs. Ce moment était pour moi magique, le meilleur des JMJ.

 

En cliquant sur les deux images ci-dessous, trouvez l'ambiance qui a tant touché les jeunes de la paroisse :